WEB & TECH

Quels pays bénéficient de la meilleure connexion Internet ?


Des disparités existent entre les différents pays, lorsqu’il s’agit de l’accès à Internet. Le site comparethemarket.com a mené une étude, repérée par Business Insider, pour déterminer, parmi 35 des 37 membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), où il était possible de trouver la meilleure connexion à Internet, tout en prenant en compte le prix des abonnements. Et c’est la Suisse qui se trouve en tête du classement. La Confédération helvétique propose un débit moyen de 186,40 Mbps, ce qui permet de télécharger une heure de streaming vidéo en 2 min et 9 sec.

Seul point noir pour la Suisse : le prix moyen de l’abonnement à Internet, qui est de 56,93 euros. C’est d’ailleurs le prix moyen le plus élevé parmi les pays étudiés. En deuxième place du classement, on retrouve le Danemark, qui propose un débit moyen descendant de 179,81 Mbps, ce qui permet de télécharger une heure de streaming vidéo en 2 min et 13 sec. Le prix moyen de l’abonnement est de 34,84 euros.

La France en troisième position

La France se classe troisième de cette étude. Le débit moyen constaté est de 177,93 Mbps, permettant de télécharger une heure de vidéo en 2 min et 15 sec. L’abonnement moyen en France est facturé à 28,50 euros. La Hongrie occupe la quatrième place du classement, puis viennent les États-Unis. La Lituanie, classée 16e, est le pays qui propose l’abonnement moyen le moins cher : 11,18 euros par mois. Les pays les moins bien classés sont l’Australie, le Mexique, la Colombie, la Grèce et la Turquie, avec débit moyen constaté de 28,74 Mbps. Une heure de streaming vidéo met en moyenne 13 min et 55 sec à se télécharger en Turquie.

À LIRE AUSSIForfaits télécoms : misez sur l’infidélité !



Lire l’article au complet sur www.lepoint.fr

A propos de l'auteur

echosducameroun.com

echosducameroun.com est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualité au Cameroun en temps réel.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour faire un commentaire