WEB & TECH

les biotech françaises sont aussi dans la course aux vaccins mais manquent de moyens

Mise au point d’outils de diagnostics, développement de traitements préventifs ou curatifs… Plus d’un an après l’apparition de la Covid-19, la recherche continue de battre son plein parmi les biotechs françaises. Pour preuve : plus d’une centaine de solutions contre le coronavirus sont en cours de développement par des entreprises de la healthtech dans l’Hexagone, a affirmé mercredi France Biotech, association regroupant des entrepreneurs de l’innovation en santé.

Parmi ces solutions, les fameux vaccins. « Différentes sociétés ont mobilisé leurs plateformes technologiques pour développer des candidats-vaccins qui aujourd’hui sont à différents stades de développement et viennent enrichir la diversité de l’arsenal vaccinal pour être en capacité de répondre aux besoins croissants et à venir », explique France Biotech.

Actuellement, seulement trois vaccins ont été autorisés à date par la Haute Autorité de Santé en France : Pfizer-BioNTech, Moderna – des vaccins reposant sur la technique de l’ARN messager – et AstraZeneca – un vaccin à vecteur viral prenant comme support un autre virus. Mais les retards de production et de livraison, les difficultés d’acheminement et de stockage ouvrent la voie à d’autres initiatives pour pouvoir répondre à…




Lire l’article au complet sur www.latribune.fr

A propos de l'auteur

echosducameroun.com

echosducameroun.com est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualité au Cameroun en temps réel.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour faire un commentaire