INTERNATIONAL

En Algérie, 15 ans de prison requis en appel contre « Mme Maya », « fille cachée » de Bouteflika

Le parquet algérien a requis quinze ans de prison ferme contre « Mme Maya », la « fille cachée » du président déchu Abdelaziz Bouteflika, jugée en appel depuis samedi 26 décembre à Tipaza, près d’Alger, selon l’agence de presse officielle APS.

« Madame Maya », une femme d’affaires algérienne…


Lire l’article au complet sur www.lemonde.fr

A propos de l'auteur

echosducameroun.com

echosducameroun.com est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualité au Cameroun en temps réel.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour faire un commentaire